les enfants

vous êtes ici : Accueil > Suivi de la campagne

Suivi de la campagne

Odile et Daniel Charleys, parents de Manon « Donnez à Heureux avec eux ! »

Souvenez-vous. Nous vous avions parlé de Manon, raconté ses exploits et ses malheurs. A seize ans, elle était à la fois notre héroïne, notre mascotte et notre lumière. Notre première rencontre fut un véritable coup de foudre pour cette gamine débordante d’imagination et de vie malgré un terrible cancer. Nous commencions à peine les premières séances de notre opération « dessins animés », en dialyse à Jeanne-de-Flandre.

Elle était face à nous avec sa tête chauve et gonflée à la cortisone : « C’est temporaire, ne t’en fais pas. Comment t’appelles-tu ? Tiens, mets cette perruque rasta sur la tête, tu verras que la vie est belle… ». Et pan pour le journaliste coincé venu faire son portrait !

Débuta alors une magnifique histoire, une complicité incroyable qui déboucha sur cinq dessins animés, aujourd’hui téléchargeables. Puis, Manon a écrit un livre, puis elle est partie à la rencontre d’artistes et de sportifs, puis elle est venue à La Voix du Nord pour raconter son combat, illuminant chacun de ses passages d’un optimisme époustouflant.

Nous avions alors envisagé un parrainage de cette 66e campagne avec elle et Micka Landreau qu’elle connaissait. Mais la mort a tout cassé, tout gâché.

Entre ces deux moments, Manon a vécu des moments superbes, comme en témoignent ses parents, Odile et Daniel : « Nous savions que l’issue était fatale. Nous avons alors décidé de vivre pleinement les quelques mois nous séparant du pire. Nous avons rencontré des artistes, des sportifs, des personnalités grâce à une incroyable chaîne de solidarité. Grâce à La Voix du Nord et à ses lecteurs, Manon a vécu des moments extraordinaires. Merci à vous ».

Evidemment, Odile et Daniel sont encore fragilisés par le départ de Manon mais ils veulent maintenant agir pour les autres enfants. Ceux qui ont participé à la création des dessins animés, ceux qui s’amusent aujourd’hui sur leur tablette graphique avec notre application, tout en entendant la voix de Manon qui fait celle de l’ours. Ah, cet ours à qui il fallait trouver un nom. Têtue, Manon avait imposé sa vision des choses.

En discutant avec Odile et Daniel, des dizaines des souvenirs remontent à la surface. Nous gardons les meilleurs, comme cette soirée à La Voix du Nord quand elle est venue faire le tirage au sort de notre concours avec la Ligue du Nord de football. Les présidents des clubs professionnels avaient été époustouflés par la gamine.

Evidemment, tous les artistes et sportifs suscitaient l’admiration de Manon mais il en est qui était son préféré. Le champion olympique Laurent Thirionet l’a accompagnée jusqu’au bout, jusqu’au dernier souffle. Chapeau Monsieur !

La solidarité, Daniel l’a vécue également sur son lieu de travail, à la cristallerie d’Arques. Pendant deux années, il a pu s’occuper de Manon car le personnel a offert des journées de RTT. Depuis, ce procédé a fait l’objet d’une loi autorisant cette pratique. La solidarité a la particularité de se loger partout…

Odile et Daniel le savent, il faut vivre sans Manon maintenant. Mais il faut vivre. La meilleure façon est de respecter ses souhaits. Elle disait qu’il faut vivre pleinement quand c’est possible. Pour rendre cela possible, nos donateurs accomplissent un véritable miracle chaque année. C’est bien avec vos dons que nous pouvons les rendre heureux. Odile et Daniel vous invitent à donner à Heureux avec eux.

  • agenda des manifestations
  • suivi de la campagne
  • comment donner